Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL FOOTBALL L'HISTOIRE DE L'AC AJACCIO FUSION ACA-FCA: LE PROJET DU FACA (1947)

Fusion ACA-FCA: le projet du FACA (1947)

Dernière mise à jour de cette page le 07/04/2016

Cantons concernés : Aiacciu

Voilà des lustres que l’idée d’une fusion entre les deux grands clubs ajacciens fait son chemin à Ajaccio. La première fois que cette idée est évoquée remonte à l’année 1947. Très remonté contre la Ligue Corse de Football, accusée de favoriser les clubs du nord, le Journal de la Corse parle même de « décisions inqualifiables, les sportifs ne sont pas dupes ». Le F.C.A. est notamment durement sanctionné puisque la Ligue décide de lui retirer quatre points au classement du championnat de Corse. Les dirigeants de l’A.C.A. décident d’apporter un soutien sans faille au club du bistro. Les deux clubs vont jusqu’à s’unir pour créer une entente « A.C.A.-F.C.A. ». La 3-F.A. intervient dans cette affaire et rappelle la Ligue Corse de Football à l’ordre. Cette dernière est contrainte de rendre les points au F.C.A. Mais l’idée d’une fusion continue de faire son chemin. L’ « entente » « A.C.A.-F.C.A. » devient une « sélection ». Cette dernière a d’ailleurs fière allure lorsqu’elle affronte les professionnels de Cannes-Grasse au stade Jean-Lluis. Le 14 avril 1947, la sélection affronte le S.C.B. au stade Armand-Cesari, et s’incline 5 à 0. La sélection enchaîne ensuite les défaites face à Monaco, dans un match de gala, mais aussi face au R.C. Paris (2-1) et Cannes (3-0). Malgré ces revers, on commence à parler d’une véritable fusion pour donner naissance au F.A.C.A. Les joueurs qui composent cette sélection sont : Fornacciari, Sciari, Maestracci, Diana, Spinosi et Mari. Et les acéistes : Mancini, Costa, Isidori, Marcaggi et Cristofari. Tous les supporters pensent alors que la fusion est devenue inévitable. Mais le projet ne va pas à son terme. Il se dit que les mauvais résultats de cette « entente » seraient venus à bout des meilleures intentions.

Extrait de l'ouvrage de Frédéric Bertocchini, Un Seculu in Rossu è Biancu (éditions Albiana).

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER