Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL EVÉNEMENTS CULTURELS ET RELIGIEUX MANIFESTATIONS CULTURELLES LE FESTIVAL DU CINÉMA ITALIEN D'AJACCIO

Le Festival du cinéma italien d'Ajaccio

Dernière mise à jour de cette page le 28/11/2012

Cantons concernés : Aiacciu

Plus qu'un Festival du cinéma, le Festival du cinéma italien d'Ajaccio est un espace de partage entre passionnés, bénévoles ou spectateurs, qui se renouvelle année après année grâce à l'enthousiasme de tous. Nous vivrons, de films en rencontres d'acteurs ou de réalisateurs, un évènement qui rapprochera une fois de plus les deux rives de la mer Thyrénienne autour d'une passion commune : le cinéma.

Le Festival se déroule au palais des Congrès d'Ajaccio, qui se situe sur le front de mer, accolé à la gare maritime. Tous les ans au moins d'octobre.

Tarif :

Plein tarif : 6,50 €
Cartes abonnés 10 séances: 50 €
Tarif réduit: 4 € (étudiants, carte invalide, bénéficiaire des allocations chômage, sur présentation de justificatif)

Entretien avec Agnès Leca et Marie-Diane Leccia
Quelle est la mission du Festival du cinéma italien d’Ajaccio ? Le Festival du cinéma italien reste fidèle à sa vocation première : révéler et projeter des œuvres, très souvent inédites, auprès d’un public toujours plus nombreux, et toujours plus avide de découverte.
Le choix des films : compétition, hors compétition, sélection officielle : Le festival est à peine terminé que la sélection recommence aussitôt ! Nous visionnons les films tout au long de l’année, puis nous échangeons sur les sujets. Nous faisons toujours notre sélection en pensant, - même de manière tacite – est ce que Serge aurait aimé projeter ce film ? On s’aperçoit que nous sommes très souvent proches de ses goûts, en fait. Il n’y a pas de critères pré établis à l’avance : si un film nous plaît, on le projette car on a envie de le partager avec le public. Les films présentés en sélection ne sont pas forcément des « gros films » ; on préfère bien souvent les films d’auteurs où les premières réalisations. Nous perpétuons ainsi le choix de Serge Leca qui attachait beaucoup d’importance à cela. Ceci dit, on adore les « gros films », et on adore les projeter bien souvent hors compétition. Ces derniers justement, sont très souvent des films ou des documentaires -évènements qui ont marqué l’année. En dehors de la sélection, les spectateurs ont également l’opportunité de découvrir le cinéma autrement au travers des séances débats organisées autour d’un évènement phare (en 2010, à l'occasion du 15e anniversaire de sa mort une soirée hommage au grand acteur Gian Maria Volonte en partenariat avec la Cinémathèque de Corse avec le film “La classa operaia va in Paradiso”, en présence de Giovanna Gravina, sa fille et du grand expert du cinéma italien Jean Gili) ou encore d’expositions photographiques.
De quelle manière se composent les différents jurys ? Chaque année, nous réunissons un jury à l'image du Festival : riche de sa diversité, issu d'horizons différents et complémentaires. Tout d’abord, un jury professionnel composé de personnalités insulaires ou pas, liées au monde artistique et cinématographique, ou bien tout simplement de cinéphiles avertis. Puis un jury scolaire composé de lycéens et de collégiens, proposés par leurs professeurs d’italien. Enfin un jury étudiant représenté par la filière Italien de l’UFR lettres langues, Arts, sciences Humaines et Sociales de l’Université de Corse. Entre le festival du cinéma italien et le public ajaccien, une histoire qui dure depuis 13 ans : Le Festival du cinéma italien est l’œuvre d’un seul homme : Serge Leca, son fondateur. Il consacrait énormément de temps à l’organisation de cet évènement : recherche des films, visionnage, organisation, communication, invitation de personnalités, relations presse, etc… Il était véritablement passionné par çà, et le public ne s’y trompe pas. Il y avait une véritable histoire entre lui et le public, une véritable affection. Au fil des années, il a évolué tout en
préservant des valeurs absolument essentielles : la cinéphilie, la découverte de nouveaux talents, l’accueil des acteurs et réalisateurs italiens toujours ravis d’être invités sur la scène ajaccienne. Il était aussi très attentif à accueillir la nouveauté et l’originalité. Cette année, le film phare du festival est « Rosso come il cielo » que Serge avait repéré et visionné depuis quelques années, et qu’il n’avait pu projeter faute de distribution. C’est aujourd’hui, chose faite puisque le film a été sélectionné en compétition officielle, et c’est un bel hommage que nous lui rendons.
Source : Festival du cinéma italien d'Ajaccio.

Visitez le site du Festival du film italien d'Ajaccio.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER