Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL ARTS PLASTIQUES PEINTRES ANCIENS PERI LUCIEN

Peri Lucien

Dernière mise à jour de cette page le 08/01/2013

Cantons concernés : Aiacciu

Lucien Peri fait son premier envoi au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts en 1910. Après 1920, il se distingue chaque année aux expositions de cette société et obtient en 1935 la médaille d’or du Salon avec Les Lavandières de Porticcio. Peri a peint les endroits les plus connus, ainsi que les lieux les plus isolés et naturels de Corse. La peinture de Lucien Peri a été diffusée par divers moyens : lithographies, chronophotographies et affiches pour la compagnie P-L-M (Paris Lyon Méditerranée). Peri illustre également des livres : La Corse de Raoul Blanchard, en 1926 et Corse de Lorenzi de Bradi, en 1936. On trouve ses aquarelles et peintures dans des revues comme L’Illustration ou La Corse touristique. Peintre de paysage, adepte du travail sur le terrain, Lucien Peri fait des dessins au crayon et au crayon gras, parfois au fusain ou à l’aquarelle. Ces travaux sont repris ensuite dans l’atelier pour élaborer des œuvres en fonction du format désiré. Lucien Peri se distingue par sa technique, il passe aisément de la légèreté de teinte et de manière dans ses aquarelles à des touches plus sombres et plus empâtées pour ses huiles bien qu’elles fussent souvent de très petites dimensions. Cependant, toutes ses œuvres se caractérisent par un aspect inachevé et une grande rapidité d’exécution. Le journaliste Martin Baretti écrira d’ailleurs que Peri était « un paysagiste incomparable dont l’art se situe sous le règne de la vitesse ».

(Source : musée Fesch)

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER